Ouvrage : « Les identités numériques en tension. Entre autonomie et contrôle »

"Les identités numériques en tension. Entre autonomie et contrôle", janvier 2019, Armen Khatchatourov, avec la collaboration de Pierre-Antoine Chardel, Andrew Feenberg et Gabriel Périès

 

Les entreprises et les États consacrent une importance croissante à nos identités numériques, à leur surveillance ou à leur gestion. Il devient alors nécessaire de s’interroger sur les effets que les logiques industrielles, économiques et politiques ont sur nos questionnements éthiques et sur nos capacités à agir.

Les identités numériques en tension traite de l’ambivalence intrinsèque du numérique : même si la transformation actuelle ouvre des possibles, elle redistribue différemment le jeu des contraintes et des incitations et tend insidieusement à créer une malléabilité plus grande des individus.

Cet ouvrage examine les nouveaux modes d’existence et de subjectivation qui sont induits par ces opérations, en les articulant aux diverses réalités que les innovations numériques recouvrent (systèmes de gestion des identités numériques, Big Data et apprentissage machine, Internet des objets, villes intelligentes, soi quantifié). Il présente cet effort de discernement comme l’une des conditions majeures pour que des modes de gouvernance plus responsables des données puissent voir le jour.

Série Innovation et responsabilité dirigée par Robert Gianni et Bernard Reber
Collection Interdisciplinarité, sciences et humanités
Editions Iste

204 pages - Janvier 2019

Ouvrage papier : 39,00 €

e-book : 9,90 €
Prix réservé aux particuliers.
Licence e-book pour les institutions : contacter c.menasce@iste.co.uk

ISBN : 9781784055233 (papier)
ISBN : 9781784065232 (ebook)

Télécharger le Cahier au format e-book
Ouvrage papier disponible chez votre libraire
Ouvrage en version anglaise en cours de traduction

Sommaire

1. L’identité comme enjeu de contrainte et de reconnaissance : une question d’éthique fondamentale
2. Les régimes numériques de gestion des identités : de l’exercice de privacy à la modulation de soi
3. Individus, normativité et espaces urbains : perspectives critiques sur la gouvernance numérique
4. Wait a minute, dystopia has not arrived yet? – Identités numériques et capacités d’agir collectif, entretien avec Andrew Feenberg

Commentaires Clos.