Rapport : « Données personnelles et objets connectés en Europe »

Perspectives technologiques et enjeux de régulation

Par Bernard Benhamou, expert associé à la Chaire, avril 2017

Les terminaux mobiles ont permis à près de deux milliards et demi d’utilisateurs d’adopter une « grammaire » commune pour échanger des informations sur Internet. Désormais, la chute des prix des capteurs ainsi que la montée en puissance des outils d’analyse des informations se conjuguent pour permettre la création de nouvelles générations d’objets connectés qui viendront progressivement se fondre dans la vie quotidienne de leurs usagers au point d’en devenir indiscernables. Les capacités de ces objets à recueillir des informations à chaque étape de la vie quotidienne en feront les vecteurs privilégiés de nouvelles générations de services dans les domaines de la santé, de l’énergie, de la maîtrise de l’environnement ou encore des transports…

Dans le même temps, ces capteurs constituent un levier puissant de la transformation de la notion même de « donnée personnelle ». Ils permettent en effet le recueil des informations en continu sur leurs utilisateurs et leur environnement. Ces informations qui jusqu’alors ne pouvaient être rassemblées que de manière fragmentaire peuvent désormais être transmises et traitées à moindre coût. Ainsi, qu’il s’agisse des paramètres de déplacements, des données liées à la santé, des informations sur les habitudes de vie ou de consommation, les objets connectés deviennent les témoins de chacune des actions de leurs utilisateurs.

C’est la raison pour laquelle la régulation des données personnelles issues de ces objets ainsi que les mesures qui seront prises pour encadrer la conception des objets connectés eux-mêmes constituent de nouveaux enjeux stratégiques pour les acteurs publics et pour les industriels. Les formes que prendront ces mesures d’encadrement pourraient en effet influencer l’organisation des modes de vie de nos sociétés dans les prochaines décennies.

Télécharger le rapport au format PDF

Pour citer ce document : Chaire Valeurs et Politiques des Information Personnelles, Rapport "Données personnelles et objets connectés en Europe : Perspectives technologiques et enjeux de régulation", Bernard Benhamou, expert associé à la Chaire, 2017.

 

Les informations recueillies ci-dessus font l'objet d'un traitement destiné à la Chaire VPIP de l'Institut Mines-Télécom pour gérer les abonnements à ses publications et les invitations à ses événements. Elles seront conservées pendant 3 ans.
Le responsable de traitement est l'Institut Mines-Télécom.
Conformément au Règlement (UE) 2016/679 (Règlement Général sur la Protection des Données), vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition en vous adressant à : claire.levallois@imt.fr

Commentaires Clos.