11 mars 2021 : 21e Rencontre de la Chaire VP-IP

Au début est la confiance

> S'inscrire à la conférence 100% en ligne [1]
(indispensable pour recevoir le lien de connexion)


Jeudi 11 mars 2021 
de 9 h 30 à 12 h

Nombre de participants limité
Inscription gratuite mais obligatoire

 

Le concept de confiance est aujourd'hui utilisé dans tous les domaines de la vie sociale. Face à cette disparité, Mark Hunyadi propose une théorie unifiée et englobante. Il utilise la notion de confiance dans la perspective d’une théorie critique de la société, pour montrer notamment ce que le numérique fait aux relations de confiance.

L’ouvrage est articulé en deux parties : la première, théorique, élabore une définition de la confiance, et la deuxième, critique, est consacrée à ce qui érode la confiance dans le monde d’aujourd’hui.

Cette conférence nous permettra de découvrir la confiance, définie, de manière originale, comme un pari sur les attentes de comportement. Ainsi, nous avons des attentes de comportement à l’égard de notre réveille-matin (choses), à l’égard de notre boulanger (personnes) comme à l’égard de la monnaie (institutions). Nous comptons sur tous ces corrélats de nos actions, ce qui veut dire qu’en agissant avec elles, nous nous attendons à ce qu’elles se comportent d’une certaine manière. Et nous parions qu’elles vont le faire, c’est pourquoi nous agissons effectivement avec elles. Telle est la matrice de la relation de confiance.

Le règne du calcul auquel nous soumet le monde algorithmique tend à installer un monde de l’assurance plutôt qu’un monde de confiance. Ainsi, le règne du calcul pourrait bien entraîner des changements sociétaux et anthropologiques majeurs, qu’on trouvera analysés ici pour la première fois à travers le prisme de la confiance.

Il s’agira alors d’interroger cette théorie unifiée à travers des cas pratiques, à la fois au regard du droit, de l'économie et de la sécurité des réseaux, notamment dans le cadre de l’instauration du nouveau marché unique des données à l'échelle européenne.

Interviews récentes de Mark Hunyadi

"Une société sans confiance est une société de  robots", revue Front populaire, 13 fév. 2021, https://frontpopulaire.fr/o/Content/co396972/mark-hunyadi-une-societe-sans-confiance-est-une-societe-de-robots

"Les politiques inspireront-ils à nouveau confiance ?" Le Vif/L'express, article de Gérald Papy, 11 fév. 2021, https://www.levif.be/actualite/belgique/les-politiques-inspireront-ils-a-nouveau-confiance-debat/article-normal-1391179.html

¬ PROGRAMME

9h30 : Accueil

9h30. Ouverture par Francis Jutand, Directeur général adjoint de l'IMT et Romain Galesne-Fontaine, Président du Comité de pilotage de la Chaire VP-IP

9h45 : Présentation par Mark Hunyadi, Professeur de philosophie morale et politique à l’Université Catholique de Louvain (Belgique) & Professeur associé de la Chaire VP-IP, des principes de sa théorie unifiée de la confiance, et de la manière dont elle s'articule au monde numérique

10h : Discussion pluridisciplinaire au regard  du droit, de l’économie et de la sécurité des réseaux avec Claire Levallois-Barth, Patrick Waelbroeck et Maryline Laurent. Il s’agira d’interroger la théorie unifiée proposée par Mark Hunyadi au regard de cas pratiques et actuels, a fortiori dans le cadre de l’instauration du nouveau marché unique des données à l'échelle européenne et du cadre de régulation en cours d'évolution.

 11h : Débat avec les participants

12h : Clôture

¬ INTERVENANTS

  • Mark Hunyadi

M. Mark Hunyadi est professeur de philosophie sociale, morale et politique à l’Université catholique de Louvain. Dès ses premières publications, il liait la philosophie morale fondamentale à la théorie critique de la société. À travers ses travaux plus récents sur la bioéthique et de philosophie de la technique, il a élaboré une théorie critique du libéralisme contemporain qu’il considère incapable de saisir les enjeux éthiques au-delà de ceux liés à ce qu’il appelle la « Petite éthique », à savoir la protection des droits et libertés des personnes.
Ses ouvrages exposent la « tyrannie des modes de vie » (titre de son livre de 2015) que nous subissons malgré le libéralisme affiché, et à cause de lui. Son nouveau livre Son nouveau livre, « Au début est la confiance » porte notamment sur l'impact du numérique et les relations de confiance.
Twitter : @encontexte

  • Maryline Laurent

Mme Maryline Laurent est professeure à Télécom SudParis à l’Institut Polytechnique de Paris. Elle dirige l'équipe de recherche R3S du laboratoire SAMOVAR et codirige le département RST de Télécom SudParis, les thématiques couvertes portant sur les réseaux et la cybersécurité. Elle est cofondatrice de la chaire Valeurs et politiques des informations personnelles de l’Institut Mines-Télécom qui aborde les problèmes des données personnelles sous différents angles : juridique, économique, technique et philosophique. Elle mène des recherches en sécurité et protection des données personnelles appliquées à la gestion des identités, l’Internet des objets et le cloud. Elle a coédité plusieurs ouvrages dont La gestion des identités numériques, (Edition ISTE, 2015).

Twitter : @TelecomSudParis

  • Patrick Waelbroeck

M. Patrick Waelbroeck est titulaire d’une thèse en économie de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et professeur d'économie industrielle et d'économétrie à Telecom Paris. Ses travaux portent sur l’économie de l’innovation, l’économie de la propriété intellectuelle, l’économie de l’Internet et des données personnelles. Il est co-fondateur de la Chaire Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles de l'Institut Mines-Télécom qui aborde les problèmes des données personnelles et du Big Data sous différents angles : juridique, économique, technique et philosophique. Patrick Waelbroeck enseigne l’économie numérique, l’économétrie et la finance numérique aux ingénieurs de Télécom Paris. Il est membre du réseau international CESIfo.

Twitter : @PWaelbro

  • Claire Levallois-Barth

Mme Claire Levallois-Barth est Coordinatrice de la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles de l’IMT, enseignant-chercheur en droit à Télécom Paris, département Sciences économiques et sociales. Elle est responsable de l’axe 5 « Protection des données personnelles impliquées dans le véhicule connecté » de la  Chaire « Connected Cars & Cyber Security » (C3S)  de Télécom Paris. Claire Levallois-Barth est, par ailleurs, membre du Comité pilote d’éthique du numérique, éditeur associé des Annals of Telecommunications et membre du comité scientifique du Forum International de la Cybersécurité (FIC).

Twitter : @CVPIP

 

¬ [1]S'INSCRIRE

Inscription 21e Rencontre : Au début est la confiance

Les informations recueillies ci-dessus font l'objet d'un traitement destiné à la Chaire VP-IP de l'Institut Mines-Télécom pour gérer les abonnements à ses publications et les invitations à ses événements. Elles seront conservées pendant 3 ans.

Le responsable de traitement est l'Institut Mines-Télécom. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 (Règlement Général sur la Protection des Données), vous pouvez exercer vos droits d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition en vous adressant à : claire.levallois@imt.fr

 

Commentaires Clos.