Deveryware rejoint la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles

12/03/2014 par ChaireVPIP | Aucun commentaire

Pour Stéphane Schmoll, Directeur général de Deveryware, la géolocalisation est devenue en quelques années un sujet de premier plan, avec des aspects technologiques, juridiques, économiques sociologiques et philosophiques qui défraient régulièrement la chronique.

Depuis plus de 10 ans, Deveryware s’est spécialisée dans la géolocalisation des personnes et des biens en temps-réel, et développe des applications utiles basées sur la localisation, pour les entreprises, des services de l’Etat (forces de l’ordre, sécurité civile…), et même les particuliers.

La puissance croissante des moyens technologiques, notamment avec les smartphones et bientôt l’explosion de l’internet des objets, élargissent considérablement le champ des possibles, tout en posant de nouveaux défis juridiques et sociologiques, et économiques.

Un des enjeux majeurs de ces débats est celui de la décolonisation numérique de l’Europe. L’affaire PRISM et les condamnations successives des géants américains de l’Internet ont démontré le danger que représente le traitement licite ou illicite de nos données personnelles hors du sol européen. La réponse doit être concertée au niveau européen, les initiatives et propositions nationales permettant d’expérimenter, d’illustrer et de proposer des solutions conciliant la création de valeur d’usage, la sécurité et le respect des libertés.

Depuis plusieurs années, en liaison étroite avec la CNIL, Deveryware a recherché puis mis au point un ensemble de solutions innovantes pour le recueil des consentements de localisation, qui pourrait être appliqué à d’autres types de données personnelles. Sur la seule géolocalisation, l’évolution de certaines demandes vers le géoprofilage et l’analyse comportementale pose de nouveaux défis qu’il faut anticiper.

Dans ses 5 axes, les travaux de la Chaire fournissent un creuset idéal pour échanger avec d’autres spécialistes chevronnés et des représentants des sciences humaines et sociales dans l’objectif d’inventer les solutions de demain… matin !

5ème Rencontre de la Chaire : Acceptation sociale massive de la surveillance : quelles sont les alternatives possibles à la passivité des usagers ?

12/12/2013 par claire | Aucun commentaire

avec Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs et chercheur associé au Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS/EHESS)

et Jean-Gabriel Ganascia, professeur à l'université Pierre et Marie Curie (Paris VI), philosophe, expert en intelligence artificielle et éthique des nouvelles technologies, Directeur de l’équipe ACASA (Agents Cognitifs et Apprentissage Symbolique Automatique) au laboratoire d'informatique de Paris 6 (LIP6)

Le mardi 28 janvier 2014 de 17h à 19h à l’Institut Mines-Télécom, 46 rue Barrault, 75 013 Paris, amphi B 312

Accueil à partir de 16h30

Lire la suite →

Présentation vidéo

10/04/2013 par ChaireVPIP | Aucun commentaire

Première chaire de l'Institut Mines-Télécom, la Chaire Valeurs et politiques des informations personnelles a été inaugurée le 9 avril 2013.

Cette chaire pluridisciplinaire est coordonnée par Claire Levallois-Barth, docteur en droit, et fait intervenir des enseignants-chercheurs de Télécom École de Management, Télécom ParisTech  et Télécom SudParis.