26/09/2017
par sbonnet
Aucun commentaire

Le contrôle d’accès multi-niveaux efficace reposant sur des mécanismes « attribute-based »

Le contrôle d’accès multi-niveaux trouve place dans le partage de documents réglementé par une politique d’accès qui doit préciser, pour chaque sous-partie d’un document, les personnes autorisées à y accéder. Ce service est particulièrement utile dans le secteur médical où, … Lire la Suite

26/09/2017
par sbonnet
Aucun commentaire

Quel paradigme d’assurance à l’ére des objets connectés ?

Antoine Dubus, doctorant en sciences économiques au sein de la Chaire, travaille sur le thème « Protection des données personnelles et concurrence ». Dans ce cadre, il s’intéresse plus précisément aux changements de modèles d’assurance face à l’exploitation des données relatives aux … Lire la Suite

24/02/2017
par Stéphane
Aucun commentaire

Nouveau séminaire thématique de la Chaire : « Subjectivité, corporéité et objets connectés. Regards croisés sur le design et les devenirs de l’interaction »

La Chaire a lancé, le 24 janvier 2017, un nouveau séminaire intitulé « Subjectivité, corporéité et objets connectés. Regards croisés sur le design et les devenirs de l’interaction », animé par Armen Khatchatourov et Pierre-Antoine Chardel conjointement avec Isabelle Queval (LASCO IdeaLab … Lire la Suite

24/02/2017
par Stéphane
Aucun commentaire

Rencontre CVPIP : « L’Internet des Objets dans l’écosystème Européen »

Le 25 novembre 2016, la 12e Rencontre de la Chaire a eu pour thème « L’Internet des objets dans l’écosystème Européen ». Entièrement en anglais, sur une journée complète, elle a été l’occasion le matin de décrire les acteurs et enjeux de … Lire la Suite

24/02/2017
par Stéphane
Aucun commentaire

Publication : Une taxonomie basée sur les finalités pour une meilleure gouvernance des données personnelles à l’heure de l’Internet des Objets

L’article intitulé « A purpose-Based Taxonomy for Better Governance of Personnel Data in the Internet of Things Era: The Example of Wellness Data» de Claire Levallois-Barth et Hugo Zylberberg a été publié dans l‘ouvrage Data Protection and Privacy : (in)visibilities … Lire la Suite

26/03/2015 : Internet des objets et Privacy by Design

10/02/2015 par Stéphane | Aucun commentaire

Cette 8e Rencontre de la Chaire a réuni :

  • Bernard Benhamou, Fondateur du portail de services mobiles Proxima Mobile et Coordinateur de la première conférence ministérielle européenne sur l'Internet des objets
  • Olaf Avenati, designer graphique et numérique, enseignant à l'ESAD de Reims

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les participants, les intervenants comme le public, ainsi que ceux et celles qui nous ont suivi sur Twitter et relayé les sujets portés par nos invités.

Pour ceux et celles d'entre vous qui n'ont pu assister à l"évènement, ou bien pour ceux et celles d'entre vous qui souhaiteraient revoir l'intégralité de cette conférence, la vidéo enregistrée est disponible :

 

iWatch-visuel-siteAvec la montée en puissance de l’Internet des objets, et leur diversification dans la quasi-totalité des secteurs d’activité économique (de la santé au tourisme, de la maîtrise de l’environnement aux loisirs…) de nouvelles questions sont désormais posées aux concepteurs de ces objets pour répondre aux attentes de leurs usagers, en particulier en matière de protection des informations personnelles.

Les objets connectés diffèrent en effet des objets industriels traditionnels en ce qu’ils conservent, durant l’ensemble de leur cycle de vie, un lien avec l’Internet mais aussi et surtout avec l’entreprise qui les a produits. Leur conception même (leur design) doit donc désormais intégrer ces préoccupations pour que les usagers puissent garder la maîtrise de leurs données.

La protection de la vie privée des utilisateurs des objets connectés devient ainsi une préoccupation majeure de l’ensemble des acteurs industriels. En effet, la confiance qui constitue la clé de voûte du développement de ces technologies connaît déjà de nombreuses remises en question. Ainsi, aux risques de surveillance généralisée qui existent déjà sur l’Internet « traditionnel » s’ajoute avec les objets connectés la possibilité de recueillir des données durant l’ensemble des activités quotidiennes des usagers.

Deux grandes questions seront abordées au cours de cette rencontre : d'une part, quels enjeux sous-jacents se posent en termes de représentations lorsqu'un objet émet des traces numérisées, lorsque l'on anticipe leur exploitation ? quelles directions cela ouvre-t-il sur le plan formel, dans le champ du design ? D'autre part, quelles qualités pouvons-nous attendre du pacte de confiance nous liant aux objets qui nous observent en silence ?